Le métier de trader

Un parcours d'excellence pour un métier très recherché

Le métier de trader

un trader au NYSE

Un trader, ou opérateur des marchés financiers, est par définition un fournisseur de liquidité sur les marchés, qui va servir de "grossiste" aux clients souhaitant investir le marché mais n'en connaissant pas les règles. C'est la base du trading qui sera détaillée dès les premiers jours de formation en finance de marché dans la trading school. Ce type de trader est également appelé market maker. Le client souhaitant constituer un portefeuille de titres ou vendre ses titres va passer par un trader qui lui fournira le prix actuel d'achat ou de vente sur le marché. A noter que la plupart des market makers sont spécialisés dans une niche, par exemple la paire de devises EUR/USD. Un market maker n'est donc pas un acteur qui va diriger le marché, il ne doit pas prendre de risque en conservant des positions sans couverture.

Le trader fait gagner de l'argent au client via le spread, la marge entre prix de vente et prix d'achat. Ce spread est son unique but, il doit être positif, d'autant plus que sa propre rémunération est en partie variable - les fameux bonus - et fixée sur ces spreads.

Un autre type de trader est le prop trader ou proprietary trader. Celui-là correspond à l'image courante que se fait le public d'un trader, et n'est pas  toujours bien perçu malgré le travail difficile qu'il accomplit. Le prop trader, lui, est un preneur de risques, il investit l'argent de la banque, de la société de courtage ou du fonds de placement dans des investissements spéculatifs afin de faire ressortir les bénéfices. Ce type de trader travaille aujourd'hui de plus en plus dans des hedge funds plutôt que des banques, la crise des subprimes ayant restructuré le système.

Le recrutement des traders

Opérateur sur les marchés est un métier difficile, qui demande des connaissances des systèmes financiers, de la langue anglaise et surtout de l'expérience et des compétences pratiques : résistance au stress, adaptation à des milieux de travail angoissants, goût du risque et self control. Aujourd'hui, de plus en plus d'organismes liés à la finance de marché établissent leurs critères de recrutement sur l'expérience que les candidats ont acquis en étant "assistant trader", trader indépendant ou étudiant dans une formation en trading.

Cependant si cette tendance est bien établie dans le monde anglo-saxon qui considère l'empirisme comme une valeur d'apprentissage sûre, la finance française ne jure que par l'excellence du diplôme. Les diplômés français sont nombreux et s'exportent facilement dans les grands groupes étrangers, au point de contrôler parfois le recrutement et d'imposer aux DRH de ne choisir que les candidats ayant une formation de trader valide.

Le Californian Institute of Trading offre l'avantage de délivrer une formation complète doublée d'une expérience pratique de longue durée. En sortant de l'école, avec en poche le diplôme et l'expérience acquis, les étudiants du CIT possèdent tous les atouts pour débuter leur carrière dans un grand groupe financier ou bancaire.

La carrière du trader

Les étudiants en formation pour trader trouvent majoritairement un poste dans des grands groupes internationaux, où la rémunération et les responsabilités sont maximales. Les réseaux qu'ils ont pu développer au cours de leur formation n'y sont pas pour rien. 

Toutefois les postes au sein de ces groupes restent limités. Les candidats peuvent très bien devoir intégrer une banque ou une société de courtage de taille plus modeste, nombreuses et très actives aux Etats-Unis. Dans ce type de structure, les portefeuilles sont moins volumineux, mais les opportunités et la rémunération n'en restent pas moins très attractives. La carrière d'un trader dépendant de ses performances, il n'est donc pas rare de voir un opérateur des marchés passer d'une moyenne structure à une très grande structure au bout de quelques années.

La durée de la carrière du professionnel des marchés dépend en grande partie de ses performances. A 83 ans, Warren Buffett reste le meilleur trader au monde en activité ! Toutefois l'opérateur des marchés prend sa retraite en moyenne après 20 années d'activité, souvent sur décision personnelle du fait des conditions de travail difficiles. 

C'est alors souvent l'occasion de "faire un break" avant de donner une nouvelle orientation à sa carrière. Les possibilités de reconversion ne manquent pas : dans la direction d'une banque, en activité de conseil, de formation... Le patrimoine qu'il a constitué pendant sa période d'activité lui permet d'envisager l'avenir sereinement. Ces fonds peuvent être utilisés pour réaliser un projet d'investissement personnel ou bien monter un fonds d'investissement, solution que choisissent de nombreux traders car elle permet de rester en contact avec le métier.

La rémunération du trader

Une rémunération plus réglementée...

 

la rémunération du trader reste élevée en 2014

Le temps des "golden boys" a passé, et les bonus démesurés des opérateurs en Bourse sont désormais réglementés strictement. Cela est valable pour les élèves sortant de la trading school du CIT comme pour toutes les autres formations en trading. La marge de liberté laissée par les réglementations dépend des pays : la France est beaucoup plus stricte que les Etats-Unis par exemple. Si on ajoute à cela l'imposition élevée et la mauvaise image du métier du trading souvent véhiculée injustement dans l'opinion publique française, on comprend pourquoi les cerveaux de la finance issus des masters français prestigieux s'expatrient massivement. Actuellement, l'Europe limite le ratio bonus/salaire fixe à 2 pour 1, avec un objectif dans certains pays de 1 pour 1 qui n'est pas encore atteint.

En outre, les bonus sont répartis dans le temps, ce qui permet d'éviter une course aveugle à la récompense qui fut très dangereuse par le passé, brouillant l'objectivité du trader et amenant parfois à la catastrophe. 

...mais néanmoins confortable

La rémunération du trader ayant suivi une formation en trading structurée comme celle du CIT reste élevée et valorise tant sa formation que sa réussite en salle de marché. En France comme dans le reste du monde, la limitation des bonus et la baisse des effectifs du fait de l'introduction de l'ordinateur dans la prise de décision ont entraîné une hausse du salaire fixe annuel. A la sortie de la trading school, le trader débutant gagne entre 40 000 et 60 000 €, bonus non-compris. La hausse de sa rémunération dépendra ensuite de ses performances. En moyenne, un trader avec 5 années d'expérience gagne 300 000 € hors bonus. En France, cela se confirme en chiffres : les 4 grandes banques employant le plus de traders (Société Générale, BNP Paribas, Nexity et Credit Agricole) ont augmenté la rémunération jusqu'à atteindre 300 000 € en 2013.

Quant aux bonus, ils sont également très variables, suivant la structure où est employé le trader, le pays et bien entendu sa performance. En moyenne, elle s'estime au double du salaire fixe. Toutefois les plus grands traders opérant aux Etats-Unis peuvent toucher des bonus atteignant plusieurs millions d'euros par an.

 

Rejoignez la communauté du CIT Blog !

La Russie a connu depuis début décembre la plus grande crise monétaire et économique de ce siècle. La chute du rouble brutale rappelle des souvenirs de la fin de la guerre froide.

Demandez à n’importe quel trader, qu’il soit employé par une banque, professionnel en Bourse ou amateur réalisant ses trades à domicile et il vous le dira : le métier n’est pas de tout repos.

Yahoo, mort et enterré ? Au début des années 2010, il est vrai que la situation n’était pas brillante pour la firme californienne.

Sésame, ouvre-toi ! Et après avoir tué les 40 voleurs et vengé la mort de son frère, Ali Baba vécut heureux entouré de sa famille, jouissant de la propriété de l’énorme trésor dont il était le seul à connaître l’existence.

C’est une grande première sur les marchés financiers, et elle fait du bruit : le cours moyen du baril de Brent brut sur 5 ans est désormais exprimé sur 3 chiffres.

RESSOURCES

 
Publications et ressources pédagogiques de la formation trader du CIT

En savoir plus

TRADING

Formation théorique et pratique réelle de trading en salle de marché

En savoir plus

ACADEMIQUE

Formation sanctionnée par un diplôme, tremplin pour une carrière de trader

En savoir plus

RECHERCHE

Innovation et recherche en finance, au service de la formation de trader du CIT

En savoir plus
Haut de page